avril 17

Le ciel est toujours bleu…

Relations, Sens, Situation actuelle

0  comments

Thierry Mazué -Temps de lecture 1 mn

Si c’était facile, je prendrais de la hauteur et du recul. Plus souvent. Plusieurs fois par jour.

Ainsi, je me souviendrais que quoi qu’il arrive, le ciel est toujours bleu au dessus des nuages.

Mais dans les moments de douleur ou de chagrin, cette idée ne me convenait pas et me semblait déplacée. Comment pouvait-il continuer à être bleu quand mon ciel ne l’était plus ? Indécence insupportable.

Je veux, autant que possible, me souvenir qu’au dessus des nuages, les vôtres et les miens, le ciel bleu est là.

Parce que je veux garder l’espoir que votre ciel redeviendra bleu s’il ne l’est plus.

Et exprimer ma gratitude la plus sincère de voir encore à travers les nuages que mon ciel est toujours bleu.

Parce que ma famille, et vous mes amis que j’aime profondément, j’ai encore aujourd’hui la chance merveilleuse que vous soyez toujours là.

Même si vous n’êtes pas physiquement atteignables en cette période de distance physique.

Parce que je refuse cette formule de « distanciation sociale », expression malheureuse et mal choisie. La prévention routière était mieux inspirée avec son « gardez vos distances ».

Mon ciel sera bleu quand je pourrai à nouveau vous prendre dans mes bras pour un câlin. Un vrai.

Qui durera un peu plus que ce à quoi vous vous attendiez, comme je l’ai souvent fait auparavant.

Le temps de s’accueillir, de se retrouver, pleinement.

Le temps d’exprimer, sans dire un mot, que je vous aime.

– Thierry

About the author 

Thierry Mazué

You may also like

Le ciel est toujours bleu…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!